Aluna, des livres qui invitent au voyage spirituel et à la découverte des peuples autochtones
Aluna Aluna Aluna Aluna

M'alerter de la parution de ce titre

Résumé

En 1972, Richard Erdoes publie les entretiens qu’il a enregistrés avec Tahca Ushte (John Fire Lame Deer), sous le titre Seeker of visions. Le livre retrace la vie de Tahca Ushte, ses motivations à devenir enseignant et guérisseur, sa perception des différentes médecines lakota, de l’importance des traditions cérémonielles, et son opinion du monde occidental et de ses dérives… « […] Selon notre façon de penser, ce qui symbolise l’Indien, c’est le cercle. La nature veut la rondeur. Les corps des êtres humains et des animaux n’ont pas d’angles. Pour nous, le cercle représente le peuple uni, parents et amis assemblés en paix autour du feu, tandis que la pipe passe de main en main. Le campement, dans lequel chaque tipi avait sa place, était aussi un cercle. Le tipi était un cercle dans lequel les gens s’asseyaient en rond, et toutes les familles du camp formaient ainsi des cercles à l’intérieur d’un cercle plus large, lui-même faisant partie du grand cercle formé par les sept feux de camp de la nation sioux. La nation n’était qu’une fraction de l’Univers, qui est de nature circulaire et composé de la Terre qui est ronde, du Soleil qui est rond, des étoiles qui sont rondes aussi. La Lune, l’horizon, l’arc-en-ciel, des cercles dans des cercles dans des cercles, sans commencement ni fin… » Tahca Ushte (John Fire Lame Deer).

Auteur

  • John Fire Lame Deer (Tahca Uhste) est un Indien Iakota né au début du XXème siècle sur la réserve de Rosebud dans le Sud-Dakota. Tour à tour clown de rodéo, soldat, prisonnier puis policier, peintre en lettres, ouvrier agricole, berger, chanteur, il est avant tout un wicaša wakan , un homme-médecine sioux, gardien de la spiritualité et des traditions de son peuple. Tahca Uhste est un homme d'une particulière et grande sagesse : pour lui, un wicaša wakan ne saurait être un saint, mais dieu et diable à la fois. Entendre parler d'un Dieu qui serait un être de perfection l'ennuie souverainement. Pour un homme-médecine «parfois, le mauvais esprit donne une plus grande connaissance que le bon...»
  • Richard Erdoes (auteur)

    Richard Erdoes , artiste né à Vienne en 1912, rencontre John Fire Lame Deer à New-York en 1967 lors de la marche pour la paix de Martin Luther King . Ce livre exceptionnel et sensible, fruit de la profonde amitié entre les deux hommes, sera le premier d'une longue série consacrée au monde amérindien.

Auteur(s) : John Fire Lame Deer, Richard Erdoes

Caractéristiques

Editeur : Aluna

Auteur(s) : John Fire Lame Deer, Richard Erdoes

Support(s) : Livre broché

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3368

Vous aimerez aussi

Votre adresse e-mail sera uniquement utilisée pour vous envoyer des informations sur les actualités du groupe éditorial Piktos. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour plus d'informations, cliquez ici.
--:-- / --:--